Newsletter

Réseaux sociaux

ACTUALITÉS

Toute l’actualité de la protection sociale pour les élections présidentielles c’est ici et nulle par ailleurs !

Handicap : ce que prévoit Emmanuel Macron

handicap et présidentielles

Le président de la République veut faire du handicap l’une des priorités de son quinquennat. Le point sur les réformes envisagées.

  

Issue du milieu associatif et mère d’une jeune fille trisomique, Sophie Cluzel est la nouvelle secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées. Comme l’avait promis Emmanuel Macron durant sa campagne, le secrétariat d’Etat est désormais rattaché non plus au ministère des Affaires sociales et de la santé mais au Premier ministre, afin de permettre une approche transversale du handicap.

Améliorer la vie au quotidien

Pour lutter contre la pauvreté des personnes handicapées, l’ex-candidat d’En Marche ! a promis d’augmenter l’Allocation aux adultes handicapées (AAH), pour la porter « au-delà de 900 € par mois » pour une personne seule, contre 810,89€ à ce jour.

Autre priorité : l’accès au logement social ou inclusif. « Les bailleurs sociaux devront identifier les logements adaptés pour les personnes handicapées de leur parc (logements en rez-de-chaussée accessibles sans marche depuis le trottoir par exemple) et rendre cette liste transparente », a expliqué Emmanuel Macron dans son programme. Si le logement social d’une personne handicapée n’est plus adapté, le bailleur devra soit « proposer des solutions de relogement », soit effectuer des travaux (changer une baignoire en douche, adapter le mobilier de la cuisine…).

Par ailleurs, l’accès aux transports et espaces publics sera facilité.

Améliorer l’accès au marché du travail

Aujourd’hui, près de 500 000 personnes handicapées sont inscrites à Pôle emploi. Pour faciliter l’accès à l’emploi, Emmanuel Macron compte notamment développer les initiatives de tutorat dans l’entreprise et maintenir le dispositif d’emploi accompagné mis en place par la loi Travail.

Les discriminations dans les entreprises seront dénoncées. Comment ? Par des opérations de contrôles aléatoires.

Enfin, la formation sera favorisée. « Une labellisation spécifique pour les formations » destinées aux personnes handicapées sera mise en place et un « abondement public pour le compte personnel d’activité (CPA) » est prévu. Cela signifie que l’Etat pourrait créditer leur CPA d’heures supplémentaires de formation.

Faciliter la scolarisation des enfants handicapés

Le chef de l’Etat veut continuer à « encourager la scolarisation en milieu ordinaire » et ouvrir plus de postes d’auxiliaires de vie scolaire dans les écoles pour aider les enfants handicapés qui en ont besoin. Il compte revaloriser la rémunération de cette profession.

Il souhaite favoriser le recours au numérique pour faciliter les études, et assurer un meilleur accès aux activités de loisirs périscolaires.

Il s’engage enfin, à créer les structures nécessaires pour qu’aucun enfant ne soit plus obligé de s’exiler à l’étranger, faute de places en France.

Soutenir les aidants

Au moment de la découverte du handicap d’un proche, un « chèque bilan santé/social » sera proposé aux aidants, ainsi qu’un accompagnement psychologique.

Autre promesse : permettre le don de RTT entre collègues pour les personnes aidantes dans les entreprises et prendre en compte leur situation dans le calcul de l’âge de départ à la retraite.

Meilleur accès aux soins

Parmi les propositions, le chef de l’Etat parle de poursuivre les actions facilitant l’accès des cabinets médicaux aux personnes handicapées ainsi que « la formation des médecins aux spécificités de l’examen » de ces patients.

Dans les établissements et services médico-sociaux, des évaluations systématiques de satisfaction seront menées.

Changer le regard sur le handicap

Afin de mieux faire connaître le handicap, des opérations systématiques de sensibilisation au handicap seront organisées dans les écoles primaires et les collèges. La tenue d’actions collectives (séminaires, collectes…) dans les administrations, grandes entreprises publiques, collectivités seront également encouragées.

Source:dossierfamilial.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un commentaire sur “Handicap : ce que prévoit Emmanuel Macron

bouton haut de page